Publié par Laisser un commentaire

Le yoga prénatal

J’aurais attendu le huitième mois de grossesse pour m’y mettre (et quelle erreur !)

Dès la première séance (que je suis allée choper sur le net), j’ai ressenti les bienfaits du yoga prénatal.

Au delà du bien être physique et de la relaxation, cela permet aussi :

– De faire de la place pour bébé (et pour maman aussi parce qu’on commence à manquer de place tous les deux) avec des étirement du bassin et des côtes

– De travailler et d’assouplir le périnée en vue de l’accouchement (si on peut éviter une déchirure, je suis preneuse)

– De débloquer les vertèbres pour une éventuelle péridurale

– et aide bébé à bien se positionner pour que l’accouchement se déroule au mieux.

Bref, que du positif !

Et on se sent bien après … Des la première séance, je me suis sentie mieux dans mon corps et beaucoup plus dynamique (ce qui n’est pas négligeable dans mon état 😉 )!

Moi, j’ai choisi l’option du gros ballon (ballon pilate) mais on peut aussi trouver des exercices au sol sans accessoires. Mon objectif et trois séance par semaine en espérant que mon accouchement se déroule bien après tout ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.