Publié par Laisser un commentaire

La période sensible de l’ordre (Maria Montessori)


Alignement, rangement …

Tout classer du plus petit au plus grand, par couleur, sur le rebord de la baignoire ou dans l’assiette, cela fait déjà quelques temps, que Léonie aligne tout. Non, ce n’est pas un syndrome autistique (au début c’est rigolo et puis après, ça fait un peu peur). Mais pas de quoi avoir peur. En fait, après quelques lectures, j’ai compris qu’il s’agissait de la période sensible de l’ordre. De 1 à 3 ans (ou parfois plus), l’enfant aligne et range en permanence. ça le rassure ! pendant cette période, l’enfant est en recherche d’ordre, de repères et de rituels.

Me voilà soulagée et Léonie peut continuer à aligner.

La periode de l'ordre
Publié par Laisser un commentaire
Publié par Laisser un commentaire

Une petite graine

Je fais pousser des pois de senteur.

L’hiver passe petit à petit et les activités au jardin reprennent enfin. Léonie adore faire de nouvelles expériences et ça tombe bien car, parmi ses nombreux cadeaux de Noël, se trouvait un beau petit pot pour y semer des graines de pois de senteur (et bio en plus !). Quelle bonne idée !

Le kit « Je fais pousser des pois de senteur » de moulin Roty est composé d’un petit pot en terre, d’un sachet de graines et d’une galette de coco qui gonfle quand on l’arrose. Bien sûr, on peut réaliser cette activité à la maison avec ce qu’on a sous la main.

Léonie a adoré cette expérience et attend avec impatience, l’arrivée de ces petites pousses. En attendant, il faudra prendre soin d’elle et bien l’arroser.

Dans la pédagogie Montessori, il est souvent intéressant de laisser une plante à disposition de l’enfant et de lui demander de s’en occuper. C’est à lui de l’arroser et d’en prendre soin. Pour éviter toute catastrophe, j’ai mis a disposition, un plateau, un arrosoir, une éponge et un chiffon si besoin. Cela responsabilise l’enfant et lui permet d’observer la plante, de voir si elle s’épanouit ou si elle faiblit et ce qu’on peut faire pour en prendre soin au mieux.

Decouvrir avec la nature
Decouvrir avec la nature
Decouvrir avec la nature
Publié par Laisser un commentaire
Publié par Laisser un commentaire

« C’est mes lettres ça maman »

A 3 ans et demi, Léonie reconnait de mieux en mieux les lettres. Dès qu’elle en voit sur une affiche, un vêtement ou carton d’emballage, j’entends : « c’est ma lettre ça maman, c’est la même qu’il y a dans mon prénom » et la voilà qui les énumère.

Pour répondre à sa curiosité, il m’est venue l’idée de lui imprimer l’alphabet pour qu’elle retrouve les lettres de son prénom (un peu comme dans la méthode Montessori).

« Et comment ça s’écrit maman et papa ? »

J’ai donc crée des modèles et voilà comment l’alphabet a évolué en jeu …

Bien sûr, elle a le temps d’apprendre tout ça, mais elle se familiarise avec toutes ces lettres et cela répond bien à une demande du moment.

Maintenant, au boulot ! l’avantage c’est que c’est tout simple à faire.

Publié par Laisser un commentaire
Publié par Laisser un commentaire

J’observe de Bioviva – Mes associations montessori

J'observe de Bioviva - Mes associations montessori

« La pédagogie MONTESSORI, une méthode d’enseignement qui favorise l’épanouissement de la personnalité de l’enfant et le développement de ses perceptions sensorielles. »

J’observe de Bioviva est un jeu avec des formes et toutes les couleurs où l’enfant est libre de structurer ou déstructurer. En ce moment, Léonie adore trier, placer et aligner toutes ces formes pour en faire quelque chose. Elle fait travailler ses mains et son imagination. C’est un bon support pour se familiariser avec les formes et les couleurs en les nommant. C’est une activité ludique et libre.

Ce jeu est fabriqué en France et a le label « fabrication responsable ». Bref, le top !

J'observe de Bioviva - Mes associations montessori
Publié par Laisser un commentaire
Publié par Laisser un commentaire

habiller et déshabiller

Voilà une poupée de chiffon que les petites filles adorent.

Avec ses différentes tenues, on apprend à habiller et déshabiller, scratcher et boutonner. Un travail vers l’autonomie.

C’est un jeu amusant et parfait pour le développement des capacités motrices et sensorielles.

Poupée chiffon
 Il existe toute sorte de jeu qui aident à l’apprentissage de l’habillage. Chez nous nous avons cette jolie poupée, un cube avec un apprentissage sur chaque face (boutonnière, zip, lacets etc…), et une peluche garçon à habiller avec toutes ces mêmes technique.
Bien sûr, si on est un peu débrouillard, on peu le réaliser soi même en recyclant de vieux habits.
Publié par Laisser un commentaire
Publié par Laisser un commentaire

Le jeu des couleurs

Avant d’attaquer les activités manuelles pour la fabrication de décoration de Noël, Je vous propose une activité qui va occuper un petit moment les enfants.

ATTENTION: toujours sous la surveillance d’adulte pour éviter que l’enfant ne mette les perles à la bouche.

Il faut très peu de matériel et les variantes sont multiples. On peut en effet, trier les couleurs, les placer par ordre (d’abord les rouges), chronométrer etc.

  • C’est une activité qui permet:

L’apprentissage des couleurs, de compter, de trier, de ranger, d’associer, de travailler sur  l’adresse et la précision ainsi, que la motricité fine (la préhension, la pince).

  • Le matériel:

une boite d’œufs, des perles (ou autres petits objets de couleurs differentes types bouchons de bouteille), et feutres pour colorer le fond des « cases ».

Le materiel: une boite d'oeufs, des perles (ou autres petits objets de couleurs differentes types bouchons de bouteille), et feutres pour colorer le fond des "cases".
Le materiel: une boite d'oeufs, des perles (ou autres petits objets de couleurs differentes types bouchons de bouteille), et feutres pour colorer le fond des "cases".

Publié par Laisser un commentaire
Publié par Laisser un commentaire

Carte de France et modes de transport


« -Bin moi, j’aimerais bien aller à Sasbourg voir mes cousins
– Mais c’est loin Strasbourg ma puce
– Alors on prend la voiture maman  »

Ah ah ah les enfants sont tellement drôle et innocent…

Il a bien fallu que je lui explique pourquoi du sud de la France, nous ne pouvions pas nous rendre à Strasbourg dans la soirée.

Alors, comme j’avais acheté une belle carte de France, j’ai imprimé et plastifié des photos de chaque membre de la famille et quelques pictogrammes de transports piochés sur le net. Avec tout ça, nous avons pu retracer les parcours avec le mode de transport utilisé et les régions à traversées.

Une bonne méthode pour aider à se situer dans le temps et dans l’espace.

Publié par Laisser un commentaire