Publié par Laisser un commentaire

Déodorant solide maison

Je continue ma semaine « DIY cosmétiques bio » avec ce déodorant solide entièrement naturel, sans aluminium ni perturbateurs endocriniens. Il a été testé et approuvé par la sphère « zero dechet ».

Comme dans les recettes précédentes, ce déodorant ne contient que peu d’ingrédients et se prépare en 5 minutes chrono.

Dans un récipient pour bain marie verser :

  • 4 cuillères à soupe d’huile de coco (antifongique, antibactérienne)
  • 2 cuillères à soupe de fécule de mais (absorbant, solidifie la préparation)
  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude (neutralise les odeurs)
  • Quelques gouttes (10 environ) d’huiles essentielles de palmarosa (antifongique et antiinfectieuse, action positive sur la transpiration) ou arbre à tee (antibactérienne et tonifiante).

Mettre le tout au bain marie jusqu’à ce que l’huile de coco fonde. Bien mélanger et verser dans un petit moule afin de réaliser un pain de déodorant ou un baume en pot pour une application au doigt.

Laisser la préparation au congélateur 10 min afin que l’huile de coco se solidifie à nouveau et forme un pain.

Par mesure d’hygiène il est indispensable de bien se laver les mains avant chaque préparation et de stériliser le matériel utilisé. Pour cela, il suffit de faire tremper l’ensemble du matériel 15 min dans une eau qui a été portée à ébullition.

A noter que l’huile de coco fond à plus de 25°. Afin de maintenir sa solidité en cas de chaleur, le placer au frigo.

Publié par Laisser un commentaire
Publié par Laisser un commentaire

Huile sublimante cheveux secs et abimés

Je continue ma semaine « DIY cosmétiques bio » ce mercredi avec l’huile sublimante pour cheveux secs.

Pour réaliser cette huile, j’utilise un mélange d’huiles végétales en fonction de leurs propriétés et de mon type de cheveux. J’y ajoute de la vitamine E pour la conservation.

Alors, comme nous n’avons pas toutes le même type de cheveux, je vous liste les propriétés des huiles que vous pouvez utiliser pour ce type de soin.

  • Huile d’olive : hydrate, nourrit et fait briller
  • Huile de coco : scelle l’hydratation
  • Huile de ricin : renforce et favorise la pousse du cheveu
  • Huile d’amande douce : prévient de la déshydratation, donne de l’éclat . Idéale pour les pointes fourchues
  • Huile de brocolis : hydrate, nourrit sans alourdir. lisse et draine le cheveu
  • Huile de monoï : sent bon, elle adoucit et fait briller.

Selon les huiles choisies et les effets demandés, mettez les huiles dans un flacon à spray, plus pratique pour gérer la quantité choisie.

Il suffit ensuite d’appliquer ce mélange  par petites touches  en commençant par les pointes qui sont plus sèches et de remonter sur les longueurs.  Je l’utilise soit le matin après le brossage afin d’éviter que mes cheveux gonflent (si, si, je vous assure !), soit le soir avant d’aller me coucher. Je l’applique de la même manière, les tresse et le lendemain lorsque je retire ma tresse, mes cheveux sont hydratés et en place ! 😉

Pour ceux qui sont passés à coté des articles de début de semaine, je vous remets les avantages de réaliser ses propres cosmétiques.

C’est écologique car vous utilisez des produits « clean » qui seront déversées dans les eaux (parce qu’on a tendance à l’oublier mais absolument toutes les molécules chimiques repartent dans les eaux et provoquent des dégâts considérables lorsqu’elles sont retrouvées en grande quantité). Vous consommerez moins d’emballage plastique et ça c’est super mega écolo et c’est autant de flacons en moins dans l’encombrement de votre maison (parce que ça aussi ça compte).

C’est économique. Alors oui, quand je vois dans les magasins le prix d’un gel douche chimique, d’un gommage conventionnel, d’un masque à la composition douteuse, je suis tellement contente de m’être tournée vers des recettes maison depuis toutes ces années et qui, pour un prix dérisoire, ont une composition saine et naturelle.

C’est sain. Ne l’oublions pas, notre peau est l’organe qui protège l’ensemble de notre corps. Plus saine, elle sera moins touchée par la maladie ou autres affections cutanées. Elle sera prête à vous protéger et à faire barrière contre les agressions extérieures.

C’est enrichissant. Je fais un parallèle avec ce que j’apprends de mon potager. Toutes ces connaissances utiles que je pourrai transmettre à mes enfants.  En effet, en réalisant ses produits soi-même on apprend la propriété de chaque fleur, chaque huile végétale, chaque plante, chaque huile essentielle… Ce monde est fascinant et lorsqu’on connait cet univers, on se sent libre de consommer de manière plus éthique et plus consciente. Et il est tellement plus utile de savoir que de posséder.

C’est un gain de temps. Aujourd’hui, il m’est bien plus rapide de composer un soin que d’aller en chercher un dans un magasin, lire la composition, comparer etc… De plus, réaliser ses propres recettes, c’est facile et très ludique.

Voilà, j’espère que cette petite recette d’huile sublimante vous a plu et que vous trouverez le mélange qui vous conviendra le mieux.

Prenez bien soin de vous et de notre planète 😉

Publié par Laisser un commentaire
Publié par Laisser un commentaire

Gommage au café pour un teint halé.

Je continue ma semaine « DIY cosmétique bio » ce mardi avec la présentation d’un gommage pour le corps et un pour le visage. Ces recettes sont toujours extrêmement simples à réaliser et ne contiennent que trois ingrédients.

Tout d’abord, il faut savoir que les gommages conventionnels que l’on trouve dans le commerce sont une catastrophe écologique. En effet, sans parler de leur composition ultra chimique, les microparticules qu’elles contiennent pour l’effet gommant sont en plastique et ces dernières, par leur minuscule petite taille, ne sont pas filtrées et sont directement reversées dans les océans, absorbées ensuite par les poissons, ce qui engendre bien entendu leur mort. Mais ces gommages sont toujours vendus dans le commerce…

Et pourtant, il existe de nombreuses alternatives naturelles pour remplacer ces microbilles  (le sucre, le café moulu, le bicarbonate etc.). Ces méthodes étaient utilisées nos grands-mères et aujourd’hui je vais vous dévoiler une recette simplissime avec des ingrédients que vous avez sûrement déjà chez vous, dans votre cuisine. Parce que ce qui est bon pour l’intérieur de notre corps et aussi bon pour l’extérieur de celui-ci ! 😉

 

 

Mais d’abord, je vais vous partager les avantages de réaliser ses propres cosmétiques.

C’est écologique car vous utilisez des produits « clean » qui seront déversées dans les eaux (parce qu’on a tendance à l’oublier mais absolument toutes les molécules chimiques repartent dans les eaux et provoquent des dégâts considérables lorsqu’elles sont retrouvées en grande quantité). Vous consommerez moins d’emballage plastique et ça c’est super mega écolo 🙂 et c’est autant de flacons en moins dans l’encombrement de votre maison (parce que ça aussi ça compte).

C’est économique. Alors oui, quand je vois dans les magasins le prix d’un gel douche chimique, d’un gommage conventionnel, d’un masque à la composition douteuse, je suis tellement contente de m’être tournée vers des recettes maison depuis toutes ces années et qui, pour un prix dérisoire, ont une composition saine et naturelle.

C’est sain. Ne l’oublions pas, notre peau est l’organe qui protège l’ensemble de notre corps. Plus saine, elle sera moins touchée par la maladie ou autres affections cutanées. Elle sera prête à vous protéger et à faire barrière contre les agressions extérieures.

C’est enrichissant . Je fais un parallèle avec ce que j’apprends de mon potager. Toutes ces connaissances utiles que je pourrais transmettre à mes enfants.  En effet, en réalisant ses produits soi-même on apprend la propriété de chaque fleur, chaque huile végétale, chaque plante, chaque huile essentielle… Ce monde est fascinant et lorsqu’on connait cet univers, on se sent libre de consommer de manière plus éthique et plus consciente. Et il est tellement plus utile de savoir que de posséder.

C’est un gain de temps. Aujourd’hui, il m’est bien plus rapide de composer un soin que d’aller en chercher un dans un magasin, lire la composition, comparer etc… De plus, réaliser ses propres recettes, c’est facile et très ludique.

Voilà, après vous avoir énoncé tous les avantages des cosmétiques maison je vais vous laisser la recette de ce gommage… Au marc de café (oui oui !).

 

Le gommage est une action mécanique de petites boules qui, massées par un mouvement circulaire, vont exfolier et éliminer toutes les peaux mortes et laisser une peau douce de bébé. Il n’est donc pas indispensable d’avoir un produit à la composition complexe.

Pour réaliser ce gommage pour le corps, je verse dans un récipient :

  • 3 grosses cuillères de marc de café que je recouvre d’huile d’olive

Sous la douche, je masse l’ensemble de mon corps en insistant sur les genoux, les coudes et les pieds. Je rince à l’eau chaude en prenant soin d’éliminer tous les petits grains de café et je n’oublie pas de rincer la douche pour enlever les projections d’huile.

Le marc de café va avoir cet effet gommant sur la peau et, en utilisation modérée (une fois par semaine), vous laissera un teint halé. Il est aussi antioxydant et aide à diminuer les cicatrices ainsi que les vergetures. L’huile d’olive, elle, aura un effet nettoyant et décollera toutes les impuretés et peaux mortes et laissera votre peau douce et hydratée.

Pour le visage, je verse dans un récipient :

  • une cuillère à soupe de café
  • une cuillère à café de miel
  • deux cuillères à soupe d’huile d’olive ou d’huile de jojoba.

Le miel aura en plus des propriété assainissantes et cicatrisantes.

Appliquez ce masque au doigt ou au pinceau pour plus de précision en évitant le contour des yeux. Massez délicatement en faisant des mouvements circulaires (la peau du visage est plus fragile que celle des cuisses, allez y avec douceur). Rincez à l’eau tiède et savourez… Votre peau est douce et nourrie.

Et au passage, j’en profite toujours pour faire un petit gommage à mes mains qui en ont toujours besoin ! 😉

Petit plus, le marc de café a effet nettoyant dans les canalisations ! 😉

Et n’oubliez pas, un gommage au café, c’est un gommage chimique en moins dans les océans. Et ça, ça vaut le coup !

Prenez bien soin de vous et de notre planète ! 😉

Publié par Laisser un commentaire
Publié par Laisser un commentaire

Huile démaquillante biphasée

Je commence ma semaine « DIY cosmétique bio » ce lundi avec la présentation d’une huile démaquillante biphasée extrêmement simple à réaliser et qui ne contient que trois ingrédients.

De manière générale, dans ma salle de bains, on trouve beaucoup de produits bruts et entièrement naturels. Il n’est pas nécessaire d’avoir une composition très complexe pour que ça fasse le job. Il suffit juste d’avoir les bonnes recettes 😉 

Ici, je vous présente donc aujourd’hui une lotion démaquillante nourrissante et hydratante qui laisse une peau douce et propre.

Pour cela, il vous faudra trois ingrédients:

  • de l’huile de jojoba pour la nutrition. Cette huile se rapproche le plus de notre épiderme (avec l’huile d’olive, un peu plus grasse). L’huile de jojoba va permettre de décoller les impuretés et le maquillage afin de nettoyer au mieux la peau sans l’assécher.
  • de l’hydrolat de lavande pour l’hydratation. Cet hydrolat est apaisant et purifiant et est idéale en association avec l’huile de jojoba pour un nettoyage respectueux de toutes les peaux.
  • De la vitamine E pour la conservation. 4 gouttes suffisent pour prévenir le rancissement de l’huile et maintenir un mélange idéal.

Bien agiter avant l’emploi. J’utilise ce démaquillant le matin pour réveiller ma peau en douceur et le soir pour la nettoyer avec une lingette (lavable, évidemment !) réalisée par mes petites mains. Cette huile démaquillante biphasée respectera votre peau, votre santé et l’environnement.  Alors il ne faut pas s’en priver.

Par mesure d’hygiène il est indispensable de bien se laver les mains avant chaque préparation et de stériliser le matériel utilisé. Pour cela, il suffit de faire tremper l’ensemble du matériel 15 min dans une eau qui a été portée à ébullition.

Cette huile démaquillante biphasée respectera votre peau, votre santé et l’environnement.  Alors il ne faut pas s’en priver.

Alors vous de jouer !!!

Publié par Laisser un commentaire
Publié par Laisser un commentaire

de jolis cils au naturel

Ici, j’ai utilisé un contenant de mascara mais l’huile végétale peut aussi s’appliquer au doigt.

Je teste enfin l’huile de ricin sur les cils. Cela fait déjà quelques années que je l’utilise sur les cheveux et je dois reconnaitre que ses effets se sont fait ressentir très vite (je ferais un article prochainement sur les bains d’huiles, soins pour cheveux).

Aujourd’hui, c’est donc sur les cils que je vais tester ses vertus . Après quelques recherches j’ai vu que cette huile était utilisée comme « sérum » pour embellir les cils. Elle favorise la croissance, ralentit la chute et gaine les cils. Ils paraissent plus fournis, plus longs et plus épais (oui, ça fait rêver !).

Inutile donc de dépenser des sommes folles dans des produits à la composition douteuse, cette huile est idéale pour ça et entièrement naturelle.

On trouve dans le commerce des « mascaras » à l’huile de ricin mais qui coûte extrêmement cher ( il faut compter entre 10 et 14 euros pour quelques millilitres d’huile). J’ai donc préféré le faire moi-même en réutilisant un contenant de mascara et l’huile que j’avais déjà à la maison (et au passage, ça fait déjà un déchet en moins pour notre belle planète).

J’applique l’huile de la base des cils jusqu’aux pointes tous les soirs, environ 1/2 heure avant d’aller me coucher (afin de ne pas tartiner ma taie d’oreiller d’huile, après la pose).

En quelque jours, je les trouve déjà plus jolis et plus épais. Cette huile est aussi utilisée pour le soin des ongles qui les rend plus solides et plus forts ainsi que pour les sourcils afin de rendre plus fournis et mieux dessinés.

Y a pas à dire, l’huile de ricin est un bon allié dans les soins de beauté au naturel.

 

 

Publié par Laisser un commentaire
Publié par Laisser un commentaire

Recette de sel de bain aux pétales de roses

Rien de mieux qu’un bon bain (pas trop chaud) pour se délasser en fin de journée.

C’est bien connu, les sels de bain ont de nombreuses vertus. Ils favorisent la circulation sanguine, rechargent l’organisme en minéraux, détoxifient, favorisent la détente musculaire… Ils permettent aussi de se relaxer, de se détendre et favorisent un meilleur sommeil. Afin d’optimiser ses effets, il est recommander de prendre un bain de 20 min maximum à 37 degrés.

sel de bain à la rose

Si vous n’avez pas de baignoire, il est tout à fait possible de bénéficier de ses vertus en effectuant un bain de pieds à l’aide d’une bassine.

Je vous propose ici une recette toute simple .

Pour cela vous aurez besoin de :

  • Une tasse de sel de Camargue qui élimine les toxines et recharge l’organisme en minéraux
  • d’une cuillère d’huile d’amande douce pour ses qualités hydratantes
  • de quelques pétales de roses
  • de 10 gouttes d’huiles essentielles de lavande (apaisante et décontractante) et de 10 gouttes d’huiles essentielles géranium (relaxante)
  • de colorants alimentaire (facultatif)
  • d’un flacon hermétique

Dans un premier temps mélanger les huiles essentielles dans l’huile d’amande douce. Ajoutez-y le sel puis le colorant et enfin, les pétales de roses. Mélanger le tout.

Agiter le flacon pendant une semaine et le refermer hermétiquement car les huiles essentielles sont très volatiles.

A garder pour soi ou à offrir.

Cette recette peut se décliner à l’infini selon vos envies et selon les ingrédients dont vous disposez, en y mettant des fleurs (lavande, soucis etc) et huiles essentielles de votre choix.

Attention à l’utilisation d’huile essentielle pour les personnes asthmatiques et allergiques.

 

Publié par Laisser un commentaire